Trouver une amap et s’engager !
être adhérent en amap

Trouver une amap et s’engager !

Résumé

Trouver une amap et devenir adhérent, c’est écrire de belles pages d’une histoire sincère. C’est mettre sa pierre à la construction d’une agriculture meilleure à plus d’un titre.

Trouver une amap et s’engager, on ose ?
Pour participer à une AMAP, il n’est pas nécessaire de quitter son emploi et de déménager à la campagne. Il suffit d’adhérer à une AMAP en s’abonnant à un panier avant le début de la récolte saisonnière. Ensuite, de recevoir un panier contenant des produits frais et locaux chaque semaine pendant la saison de culture.

Avis d’adhérente : « J’ai choisi d’adhérer et trouver une AMAP, car elle permet aux producteurs de s’organiser pour récolter leurs cultures de manière précise et planifiée. L’offre aux consommateurs est de bien meilleure qualité à un prix juste. Je suis reconnaissante et apprécie les efforts que font des producteurs qui s’engagent pour mieux produire. »

Relation vraie

Il y a 7 ans, j’ai découvert le système AMAP. Et il a changé ma vie. Et oui, je suis fière d’apporter ma modeste participation. Mon soutien va aux petits producteurs locaux, respectueux de la nature et qui se battent contre l’agriculture intensive. Par ce lien que constitue le système AMAP, les producteurs et les consommateurs sont liés par un contrat de solidarité et de responsabilité. C’est un partenariat gagnant-gagnant !
En m’inscrivant sur ce système permettant de rejoindre des producteurs locaux, j’ai trouvé ce que je cherchais. Une alimentation saine, durable et responsable.

Trouver une amap : une question de choix

En réponse à notre crainte de ne pas avoir le choix et parce que nous croyons que les personnes devraient toujours avoir le choix, j’adhère à un système simple et clair. Il donne à chacun la possibilité de nourrir sa famille en toute confiance. La nourriture est aussi bonne que la terre qui l’a produite, c’est tellement vrai !
En fait, manger est un acte qui fait l’objet d’une valorisation différente. Citoyenneté active, éthique alimentaire, préservation de l’environnement, retour à l’origine des aliments… sont des fondamentaux indispensables.
Les préoccupations alimentaires et environnementales sont liées au sentiment d’appartenance à un groupe, intégré dans la nature et exempt de produits agrochimiques.

La confiance et la proximité

L’AMAP propose un principe de confiance et de proximité. Elle rétablit des liens directs entre producteurs et consommateurs, favorisant les circuits de proximité qui contribuent à dynamiser l’économie locale. Nous sommes en faveur du commerce équitable et défendons les circuits courts. L’AMAP vous donne le coup de pouce dont vous avez besoin pour être fidèles à la nature et à votre bonne conscience.

Plus écologique, sûr !

L’AMAP propose une politique de confiance et de proximité, en défendant les circuits courts. Cela veut également dire produire moins d’émetteurs de gaz à effet de serre, plus de produits frais, moins de dépense sur le transport, la conservation des produits.

Aussi, on apprend à cuisiner, même les épluchures une fois bien lavées, quand même ! Également, il est possible de rapporter votre petite poubelle de compost à la distribution.
Et cerise sur le gâteau, les adhérents viennent presque tous à vélo. Dès lors qu’il n’habite pas directement dans le pâté de maison autour de la distribution, c’est deux roues !

La transparence

La majorité des gens consomment de la nourriture chaque jour, c’est un acte banal dans le monde économique. Mais ce qui est certainement moins connu, c’est que la consommation alimentaire peut être aussi un acte politique ou culturel. Il y a des gens qui ont choisi de développer des liens plus proches avec le sol et l’agriculture de « proximité ». En amap, tout est mis en place pour assurer une transparence totale afin que chacun puisse vérifier les méthodes de production. En plus, parfois, on peut même donner un coup de main en cas de coup dur.  

La convivialité de trouver une amap

Ce à quoi je m’attendais moins à l’AMAP, au-delà de la qualité des produits, est la convivialité de la distribution. Vous n’avez pas à vous soucier de faire des chèques avec BioToutCourt. Aussi, tout le monde est là pour aider. Cela peut sembler évident, mais c’est vraiment un gros plus. Au fil des mois, voire des années, de vrais liens d’amitié entre producteur et adhérent se tissent. Certains sont même devenus des amis et nous nous rencontrons hors amap.

Le plus, les agriculteurs nous reçoivent sur leur exploitation au moins une fois par an. On partage une journée à la campagne et on apprend plus de choses.  

En conclusion

En fait, vous aimez être au contact de la nature, appréciez les saveurs et les goûts originaux. Vous comprenez qu’il existe aujourd’hui un marché pour les produits biologiques et sains et longuement mûris à la ferme. Vous n’avez pas envie de devoir vous garer devant un hyper pour trouver des produits frais, vous voulez manger et cuisiner facilement. L’AMAP est ce que vous avez toujours cherché !

En somme, c’est simplement positif de trouver une AMAP et de s’y plaire.

Et je suis heureuse de voir que ce système existe partout en France et dans le monde entier. Pour trouver une amap, le mieux est de taper amap et le nom de votre département dans la barre de votre navigateur.

Scoop, nous envisageons de nous installer dans notre région d’origine. En arrivant, c’est sûr, concernant l’alimentation, mon premier geste sera de trouver une amap dans le coin. Et, si je n’en trouve pas, une fois bien installée, je me sens mûre pour en créer une !

D’autres articles sur le sujet :

Créer une AMAP : comment s’y prendre?

AMAP pour ou contre ?

Partager :FacebookTwitter

Instagram

Error validating access token: The session has been invalidated because the user changed their password or Facebook has changed the session for security reasons.